CORSE LOIRET SAVOIE

Une mémoire familliale

Famille David de Conflans

Classé dans : Généalogie — 8 décembre, 2014 @ 7:21

 

 

 

fichier pdf Descendance de Jean Davy de Triguerres –

david de conflans

 

ob_d17d91_numerisation0028

 

N°1

fichier pdf David de Conflans N°2

 

Le blason des D’Avy  reconnaissable sur celui de la famille de Perthuis

Blason des Perthuis

 

perthuis

Un citoyen suisse Empereur des français

Classé dans : Histoire — 21 juillet, 2017 @ 9:07

fichier pdf Un citoyen suisse sur le trône impérial de France

 

index

Charles-Louis Bonaparte et Eugénie de Montijo

Classé dans : Histoire — 20 juillet, 2017 @ 12:03

Imperatrice-Eugenie     220px-Louis-Napoléon_Bonaparte_1836

fichier pdf Eugénie de Montijo   suivre le PDF Une rencontre , un mariage

La amis de Marcassu (Corse)

Classé dans : presse — 7 juin, 2017 @ 1:10

bcbcbcbc

La famille Durand

Classé dans : Généalogie — 26 mai, 2017 @ 10:21

fichier pdf Durand

Les Grimaldi de Beuil

Classé dans : Histoire — 21 mai, 2017 @ 11:52

fichier pdf Infos des Vallées

Loiret une église! un peintre!

Classé dans : Histoire — 18 mai, 2017 @ 9:16

IMG_20170416_160628

Théartre Bellecour Nice

Classé dans : presse — 13 mai, 2017 @ 3:01

18404228_665151630362471_1505838883166945816_o

Albertville présente (AH4VA)

Classé dans : Histoire — 19 décembre, 2016 @ 7:46

IMG_20161212_071744

Albertville – histoire -Ugine-Beaufort

Classé dans : Histoire — 5 décembre, 2016 @ 1:06

Groupe photo Les auteurs des 42 communes de l’histoire des quatre vallées d’Albertville

Chatillon Colligny

Classé dans : Histoire — 4 septembre, 2016 @ 1:01

fichier pdf Chatillon Colligny En cartes postales

Mademoiselle de Champignelles

Classé dans : Histoire — 2 juillet, 2016 @ 12:50

gilet

Voici un document  écrit par jacques Gilet écrire a Stanislas Gilet , 2 rue de la clocharde 89570 Neuvy Sautour

Notre Dame Des Millieres ( Savoie)

Classé dans : Histoire — 11 juin, 2016 @ 11:08

Voici un retable (1657) sur le thème de la nativité de Marie qui aurait besoin de votre soutien il est attribué a Maxime Oudéard le père de Nicolas . Il se trouve dans l’église de Notre Dame Des Millières. Il faut trouver le financement nécessaire pour sa rénovation, nous pensons plus particulièrement aux millièrains mais aussi a tous ceux qui veulent nous soutenir dans cette démarche je vous présente cette œuvre rare en Savoie pour contacter la mairie vous pouvez aller directement sur le site de Notre Dame des Millières ou téléphoner à la mairie au 04 79 38 40 95. Adresse: Mairie de Notre dame Des Millières chef-lieu 73460 (partager le plus possible…. merci )

ob_0222da_uuuuuuuuuuuuuuuuuu

« Au cours du Loing »

Classé dans : Histoire — 3 juin, 2016 @ 2:00

loing1     loing2

Extrait du Livre de poésie d’Andrée Lerousseau Chatillon Coligny

Elections législatives du 21 octobre 1945 ( Loiret) N°1

Classé dans : Histoire — 21 mai, 2016 @ 8:06

election loiret 21 octobre 1945 UDSR  udsr verso

Sur le GR20

Classé dans : Photographie — 12 mai, 2016 @ 7:22

IMG_6133

match de football à Sens 1909

Classé dans : Histoire — 23 avril, 2016 @ 6:52

sens

L’équipe Orléannaise du CASG  bat L’équipe Sénonnaise par 15 buts à 0

Mon grand-père René Durand (16 ans)

Consul d’Illyrie (Abbatucci)

Classé dans : Histoire — 10 avril, 2016 @ 8:15

provinces-illyriennes-1809_1292363370_thumbnailfichier pdf Consul d’Yllirie

13e régiment de Dragons ( Lure)

Classé dans : Histoire — 12 mars, 2016 @ 4:42

13émefichier pdf 13eDragons

Fête des croix de moisson (Sainte Geneviève Des Bois) ‘cantique’

Classé dans : Histoire — 6 février, 2016 @ 9:29

numérisation0001

Affichette du cinéma (Tissier) de Chalette sur Loing

Classé dans : presse — 24 janvier, 2016 @ 8:09

numérisation0005

Le maréchal des logis Gonnel et le char Renault

Classé dans : Histoire — 5 janvier, 2016 @ 1:46

fichier pdf Cours sur le char Renault 1912cpa-char-renault-un-char-canon-guerre-1914-18-933957734_ML

Line Casagranda Abbatucci

Classé dans : Généalogie — 10 décembre, 2015 @ 7:08

Ma généalogie complète sur 15 générations d’ascendance ligne maternel

Mon lieu de naissance saint Jean de Verges (09)

fichier pdf exportvueaerienne1

Un hélicoptère à Courtenay

Classé dans : Photographie — 21 novembre, 2015 @ 4:06

 »Anecdote’  Article extrait du bulletin municipal (1988)

numérisation0001

 

Le baphomet de Douchy

Classé dans : Histoire — 16 novembre, 2015 @ 9:46

                                                                       giyliglgilug

Le baphomet de l’église de Douchy

Cette pierre sculptée étrange est un des éléments de l’église de Douchy on peut l’apercevoir  à l’intérieur a gauche de l’entrée principale

—————————-

Comme disait le vieux dicton populaire         

                                                                « Se démener comme un diable dans l’eau bénite « 

Une ancienne croyance populaire voulait que l’on se débarrasse du diable en aspergeant les objets et personnes soumis à son emprise d’eau bénite. Le diable, brûlé par cette eau miraculeuse, battait en retraite. Dictionnaire des expressions.com

Il s’agirait pour moi d’une vasque pour bénir des objets de culte  Une sculpture travaillé a partir d’une pierre de grès ou de marbre probablement un élément d’un vestige païen ?

Cette pierre devrait dater du  début du moyen âge vers l’an  1100 ou 1200 dates approximatives de l’élévation de la première ’église nous ne pouvons pas dire si cette pierre a été transportée et qu’elle est son origine

On sait que dans de nombreux cas les vestiges de sociétés  anciennes servirent de matériaux de constructions pour  l’élévation de nouveaux édifices

En Balagne et plus particulièrement à Montegrosso une pierre creusée en granit du pays ayant la forme d’un bénitier avec les traits grossier  d’un visage d’enfant sans les cornes du diable  sert actuellement de joli bac à fleurs dans une des ruelles du village

Il ne s’agirait pas d’un baphomet il n’y a pas de ressemblance avec une tête de bouc mais la sculpture ressemble plutôt à une d’une tête de jeune enfant un petit diable  a deux cornes et une mèche de cheveux  sur son front Le visage du diable est gravé dans la pierre celle-ci semble être de forme circulaire creusée en son centre pour recevoir de l’eau bénite

Lors de la purification de l’objet l’eau est évacuée par la bouche du diablotin.  Le diablotin semble sortir de la pierre par les traits de son visage mais il reste comme figé.

Plusieurs hypothèses avaient été retenues Un bénitier, une vasque baptismale, une gargouille mais elles ne peuvent être prisent en compte car présentent trop d’incohérence. Je reconnais avoir pour des raisons de précipitations m’être trompé dans la dénomination du titre Il s’agit bien du baphomet de Douchy et non de Triguères

Abbatucci Charles René le 16/11/2015

Les Coligny les grands seigneurs de Bresse

Classé dans : Histoire — 16 novembre, 2015 @ 1:23

Terres de Savoie  »La Bresse »

Publié par Abbatucci in Histoire

Terres de Savoie ''La Bresse''
Les Grands seigneurs  »La famille de Coligny »‘De gueules à un aigle d’argent, couronné, becqué et membré d’azur.’Je les espreuve tousLes Coligny dont les terres étaient proche du territoire de la Bourgogne furent de grands seigneurs de Bresse avant d’être plus tard des grands seigneurs de France qui eurent un rôle de toute première importance dans l’histoire de France et d’un petit village du Loiret  »Chatillon Sur Loing  » que l’on dénommera plus tard Chatillon Coligny

« Les Coligny furent les champions du catholicisme pendant leur long séjour dans la Bresse. Ils mirent un zele pieux à fonder ou a enrichir les abbayes de cette contrée et prirent part à toutes les croisades.

Ils fournirent à l’église de nombreux dignitaires dont le plus célèbre fut Jacques de Coligny, administrateur du diocèse de Lyon en 1395, avec juridiction sur toute la Bresse »

« Jean III, seigneur de Coligny, d’Andelot, fils ainé de Guillaume II, eut la terre de Chatillon; il épousa Eléonore de Courcelles, fille de Pierre seigneur de Tanlai et quitta définitivement la Bresse ou l’indépendance primitive de sa maison s’était successivement affaiblie par les partages de famille et dont les anciens domaines étaient alors possédés en grande partie par les ducs de Savoie »

 » Notes historiques Chatillon Coligny sa seigneurie par Eugène Tonnellier

Notes: Lors de la défaite de Charles Emmanuel de Savoie  face aux troupes d’Henry IV Le seigneur de Coligny d’Andelot (recruteur de troupes)  proche allié d’Emmanuel de Savoie dut s’exiler sur les terres des Montmorency    

——————-

Le premier seigneur de Coligny fut Manases I vers 863. Le village se partagea en deux : Coligny le Vieil (Comté) sous Aimé I et Humbert III, et Coligny le Neuf (Bresse) sous Hugues II en 1190.

En 1563, Gaspard II hérite des deux Coligny mais en 1564, le roi d’Espagne lui confisque Coligny le Vieil. Gaspard III, seigneur de Coligny le Neuf depuis 1591 regroupe les deux Coligny en 1632, date à laquelle on retrouve le Coligny actuel. Manases III donne les églises de Marboz, Chevreaux et Treffort à l’abbaye de Gigny pour se faire pardonner de ses crimes envers le clergé. En 1180: Humbert de Thoir venge Humbert II de Coligny et se marie avec Alix. Pour le remercier, Humbert II de Coligny lui offre les terres de Cerdon.

——-

Seigneurie de Coligny Le Neuf

Hugues et Guillaume I firent beaucoup de donation au clergé. Tous les établissements religieux de la Bresse et du Bugey ont été fondés ou enrichis par la famille de Coligny.

—–

Seigneurie de Coligny le Vieil

Manases de Coligny , frère d’Ame II, donna à l’ordre du temple de Montagnat les villages de Broissiat, Eperignat (hameau actuel de Montfleur) et Sainte Fontaine (aujourd’hui La Balme d’Epy) en 1227. De là est né Montagnat le Templier en opposition à Montagnat le Reconduit.

Extrait de l’histoire de du village de Coligny dans l’Ain (site de la commune )

—————————-

« Le site de Coligny, l’abbé et le chapitre de St.-Claude promettent et jurent l’observation des franchises et privilèges accordés aux habitants de Jasseron , et les font jttrer par les nobles du pays.

Etienne II, après le décès de son aïeul, fut mis sous la tutelle de Beraud , sire de Crécia , son oncle. En 1528 Jean de Montluel , se voyant sans enfans, lui fit donation de Coligny-le—Vieux, qu’il tenait en dot de Marguerite de Coligny, sa femme. Étienne II épousa Éléonore de Villars : on ignore l’époque de sa mort.

Jean II, son fils aîné, lui succéda: en 1543, pendant qu’il était encore sous la tutelle de sa mère, il recueillit la donation qui avait été faite à son père par Jean de Montluel. En 1575 il accompagna Amé V, dit le Comte Vert, dans la guerre_qu’il fit aux Valaisans pour le rétablissement d’Êdouard de Savoie, évêque de Sion, que ses peuples avaient chassé de sa terre de Valais. En 1578 Jean II accorda à l’abbé de St.-Claude la permission de fortifier son prieuré, qui était dans la terre de Coligny, à charge que toutes les fois que le sire de Coligny ou ses successeurs y voudront entrer, le prieur ou ses successeurs lui en ouvriront les portes. »

Extrait se l’ Histoire de Bresse et de Bugey: à laquelle on a réuni celle du pays de Gex …

Par Abbé Gacon

————————————

Guerric de Coligny et Humbert II son fils se croisèrent en 1147. Humbert accompagna Hugues III, duc de Bourgogne, en Palestine, l’an 1171.

Les croisés

Guerric, et Humbert de Coligny peuvent être revendiqués comme compatriotes des croisés de l’Ain. Il est à remarquer aussi qu’ Humbert fut accompagné par plusieurs de ses vassaux également nos compatriotes. Guichenon dit (page 40 ) que les sires de Coligny possédaient une partie du Bugey appelée encore de son temps (en 1650) : la Manche de Coligny, qu’une fille porta dans la famille des seigneurs de la Tour du Pin. Ce fut Béatrix qui, en 1200, épousa Albert, sire de la Tour du Pin, dont le fils Humbert, marié avec Anne, héritière du Dauphiné, devint Dauphin de Viennois, et dont les descendants restèrent seigneurs de cette Manche de Coligny pendant un siècle et demi. Au n° 59, du 2e volume, on lit : « Albert II, seigneur de la Tour du Pin, avait fait son testament sur le point de partir pour la Terre-Sainte, vers l’an 1190. Ce testament est rapporté par Dom Baluze, aux Preuves de l’histoire de la maison d’Auvergne. » extrait du site Les Templiers et les Croisades

sources

Terres de Savoie l’Ain et le Belley A découvrir le blog http://cheignieu-la-balme.overblog.

com/

http://jean.delisle.over-blog.com/2016/10/dieu-et-calendrier-gaulois-de-coligny-n-321.html

 

Fait à Notre Dame des Millières le 17 avril 2014,  ( pour plus d’information  voir le site’ retro-millieres’)

Abbatucci Charles René

Destruction d’un patrimoine à Courtenay (45)

Classé dans : Histoire — 5 novembre, 2015 @ 8:01

Article de l’éclaireur12065821_1046980042008333_3307277983828184408_n

Verdier de Pennery

Classé dans : Histoire — 4 novembre, 2015 @ 9:11

Courtenay 22 avril 1849

numérisation0001

Couvent de Marcassu

Classé dans : Histoire — 27 octobre, 2015 @ 4:40

numérisation0001

Abbé Jean Marie Besnault (Chuelles)

Classé dans : Histoire — 30 juillet, 2015 @ 7:36

fichier pdf Abbé Besnault

La salle des Fêtes de Courtenay

Classé dans : Histoire — 21 juillet, 2015 @ 7:08

12189123_1044028698970134_4215447533831343637_n

Destruction samedi 30 octobre 2015

L’ancienne salle de cinéma de notre père monsieur Jean Tissier va disparaitre pourquoi ?

 

  Je propose à  monsieur le maire de demander leurs avis aux curtiniens chacun pourra ainsi exposer son point de vue 

ob_fb434bf11cd6a730411302856e256e24_courtenay-sallefetes

article de  »la république du centre »

Samedi après-midi, les associations le Pays de Bruant, M’Curt et Courtenay joue ont rassemblé une centaine de personnes devant la salle des fêtes pour « réveiller » Bruant.

Sandrine Manteau-Phelippot et Michel Rosso ont argumenté sur la nécessité de ne pas détruire ce bâtiment signé Philippon. Il rentre en résonance avec Bruant, chansonnier de la Belle Époque et figure de la ville.

Sa réhabilitation en salle de spectacle vivant favoriserait la valorisation du patrimoine culturel, immatériel, architectural, mémoriel, naturel et participerait au potentiel touristique du bassin de vie de La Cléry.

Dans un espace vert proche de la salle, une pétition pour la sauvegarde de la salle des fêtes de Courtenay a été signée par bon nombre de personnes.

Un concert de soutien par les Agités du bocage avait pour thème Renaud et Brassens, les « petits- fils » de Bruant.

12
 

Licencehistoire |
Troyesmagasinsdusine |
Vital Criteria For vhs to d... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dietas-para-adelgazar-rapido92
| Memoiresduncheminotduperche
| Tout sur les dragon(ne)s